Français
English
© 2018 Alizée. Tous droits réservés.
LE TRI DES DÉCHETS

PLUS FACILE ET PLUS IMPORTANT QUE CE QUE L'ON PENSE

LE TRI, PARFOIS NÉBULEUX

Bien que le tri des déchets semble bien ancré chez certains, il reste des points nébuleux pour d’autres. Dans cet article, Alizée va vous donner quelques conseils pour mieux trier ainsi que des raisons pour vous donner envie de le faire correctement.

En moyenne, 15% de ce qui se trouve dans les bacs est en fait au mauvais endroit (source ICI Radio Canada). En plus, les réglementations sur le tri varient en fonction des villes. Au Québec, nous avons la chance d'avoir un outil mis en place par le gouvernement : Ça va où ?. Il vous aide ainsi à trouver où jeter des objets bien spécifiques, en fonction de la ville où vous vous trouvez.

Le bac pour le recyclage

Ce bac est pour des matières qui vont être transformées pour créer de nouveaux objets. Ça va du papier au carton, en passant par les journaux, circulaires et magazines. Le métal et l’aluminium sont aussi recyclables. Pour le plastique, ça se complique. Les plastiques souples recyclables ainsi que les plastiques rigides qui possèdent le symbole de recyclage avec les chiffres 1 à 7 à l’intérieur. Le verre est aussi recyclable mais il faut faire attention à retirer les bouchons et étiquettes qui ne le sont pas. Pour finir, tous ces matériaux doivent être lavés ou rincés avant d’être jetés.

Découvrez des exemples de ce qui peut être réalisé grâce au plastique recyclé !

© Jacques Nadeau Le Devoir

© Jean Gagnon

Le bac pour le compost

Les matières organiques, qui vont être transformées en compost, sont les restes d’aliments. Ça peut être des coquilles d’aliments (œufs, noix…), des friandises (sauf la gomme à mâcher), des produits laitiers, de la viande et tout autre produit alimentaire naturel ou transformé. Les papiers et cartons souillés peuvent également être jetés au compost (boîtes de pizza, mouchoirs, cendres refroidies…).

Si vous n'avez pas de bac à compost, utilisez pour vos plantes ou donnez le à quelqu'un qui saura en faire bon usage.

Le bac à déchets : le dernier recours

Tout ce qui n’est pas mis dans le compost ou le recyclage doit aller dans ce bac : les bouchons de liège, les mégots, tout ce qui est composé de plusieurs matériaux comme les emballages de biscuits ou de chips, tout ce qui n’est pas une matière naturelle ou qui ne contient pas le symbole de recyclage avec les chiffres de 1 à 7. 

Les exceptions

Il y a toutefois des exceptions : ampoules, électroniques, piles, etc. Il est important d’être sûr de savoir où placer un déchet puisqu’il peut en polluer plusieurs autres et les rendre non recyclables ou non compostables, par exemple. 

© La Presse

L'importance du tri

Le Canada, étant champion de la production de déchets dans le monde (source Le Devoir), a beaucoup de chemin à faire en termes de gestion de déchets.

Un meilleur tri des déchets bénéficierait l’environnement ainsi qu’à la santé de tous puisque les engrais chimiques pourraient être remplacés par le compost, les émissions de gaz à effet de serre seraient réduites et tout simplement, des déchets seraient enlevés de la nature. En plus, créer des objets à partir de matières premières est plus polluant que produire ces mêmes objets avec des matières recyclées. Pour finir, un tri plus assidu réduirait les coûts gouvernementaux puisque les sites d’enfouissements seraient moins remplis et les centres de tri seraient plus efficaces lors du tri des matières recyclables. 

Magasinez votre manteau fait à partir de plus de 30 bouteilles de plastique recyclées :

Comme vous l’aurez compris, trier est important et prendre un 2 secondes pour bien jeter ses déchets peut avoir de grandes répercussions si nous décidons de tou.tes agir en même temps. Au Québec, nous avons la chance d’avoir l’outil "Ça va où ?", nous n’avons donc plus d’excuse pour la mauvaise gestion de nos déchets personnels.

HAUT