LES 7 ÉTAPES DE LA FABRICATION D’UN MANTEAU

On ne réalise pas toujours le travail que représente la confection d’un vêtement. Voici la présentation des étapes, de l’idéation du manteau à l’achat chez votre marchand préféré.

Chez Alizée, l’élaboration d’une collection se fait en équipe. Dans les bureaux de Saint-Augustin-de-Desmaures, l’équipe de designer-patronniste et de production travaille de concert avec l’équipe de vente, afin de créer des vêtements de qualité, confortables et stylés, conçus pour les hivers québécois. Le cycle de production d’un vêtement s’étend sur deux années et est plus complexe puisque la collection n’est pas entièrement fabriquée ici. Alizée a par contre à cœur de faire assembler ses produits dans des usines répondant aux plus hautes normes environnementales et éthique et chaque manufacture partenaire est certifiée Bluesign.

1 – Le design

Comme dit plus haut, l’élaboration d’une collection s’effectue sur une période de 18 à 24 mois. Il faut, d’abord, réfléchir au design. Il est nécessaire, dans un premier temps, de réfléchir à tous les éléments qui doivent se retrouver dans un manteau : poches, cordons d’ajustement, tirettes particulières, capuchon fixe ou amovible, etc. Il faut aussi considérer la longueur du manteau, le poids de l’isolant, les technicités du matériau et sa performance. Il faut, finalement, choisir un style et son assortiment de coloris.

Cette étape, chez Alizée, dure environ 4 mois et a lieu de décembre à mars, l’année suivante.

2 – La confection du prototype

Une fois le design complété, il faut en faire une première confection. Ce premier échantillon, communément nommé prototype, est le début de la démarche. Fait avec des matériaux disponibles (pas le bon tissu, ni de la bonne couleur, pas le bon isolant, pas les bons accessoires…), il permet de voir la construction du vêtement et de faire les ajustements nécessaires. Une fois le modèle conforme au patron final, il faut fabriquer les SMS (sales merchant samples) qui serviront aux représentants de vente afin de présenter les produits finis aux magasins. Ceux-ci choisissent quels manteaux ils vont présenter à leurs consommateurs.

Cette étape se déroule de mars à novembre.

3 – La présentation aux marchands

Bien que la collection travaillée présente une trentaine de styles dans 4 à 5 couleurs chacun, la production finale ne représente souvent qu’une portion plus ou moins négligeable des vêtements présentés. Certains styles ne se rendent jamais aux consommateurs. Les commerçants, ayant à choisir les vêtements en fonction du plus grand nombre, choisissent les modèles qu’ils jugent les plus adaptés à leur clientèle.

Cette étape prend lieu de novembre à février, l’année qui suit.

4 – La production du tissu et des accessoires

Une fois l’étape des présentations aux acheteurs terminée, la période de commande et de début de production s’enclenche. Il faut commencer le travail de tissage du tissu, en même temps que les rencontres de vente. Il faut donc anticiper, en fonction des premières rencontres avec les acheteurs, quels styles seront choisis et prévoir les quantités de tissus nécessaires pour confectionner les manteaux qui seront livrés l’année suivante. Les tissus prennent environ 6 à 8 semaines pour être fabriqués et teints. Simultanément, les autres éléments nécessaires à la fabrication finale du vêtement seront fabriqués (tirettes, fermetures éclair, bourre, cordons, boutons, étiquettes, emballage, etc).

Cette étape se déroule de décembre à février.

5 – L’assemblage du manteau

Toutes ces composantes sont ensuite acheminées à la manufacture qui assemblera toutes les pièces et fabriquera entièrement le manteau. Il faut cependant considérer les congés dans les pays de fabrication. Par exemple, les usines ferment pendant le Nouvel-an chinois, qui dure entre 4 et 6 semaines. Il faut donc s’assurer que cette période de congé soit alignée avec les étapes de fabrication, pour ne pas créer de délais supplémentaires dans la chaîne de confection.

Pour les manteaux Alizée, elle se donc déroule de janvier à juillet.

6 – Le transport du manteau

Finalement, il y a l’étape du transport. Cette dernière étape est la plus aléatoire de toute. Il faut coordonner le transport par camion de la manufacture jusqu’au port, en Chine. Synchroniser le tout avec le transport maritime de la marchandise, les douanes et le transport ferroviaire ou par camion une fois rendu au Canada. Si l’arrivage au pays s’effectue par le port de Prince Ruppert, à Vancouver, le chargement prendra le train pour traverser le pays et terminera sa route par camion. Si le chargement est traité au port de Montréal, les délais diffèreront. L’inspection du chargement s’effectue par le service de Douanes Canada et, une fois libéré, celui-ci reprend sa route jusqu’aux entrepôts où au service d’expédition assemble les commandes, par magasin, et expédie le tout chez les marchands.

Cette étape peut prendre 3 semaines, au plus rapide. Mais des grèves, des tempêtes, de bris d’équipement, des retards aux douanes, des délais de transport, tous ces éléments, hors du contrôle des équipes d’Alizée, peuvent faire varier les dates d’arrivage en boutique.

7 – La vente et la promotion

Une fois en boutique, les manteaux sont présentés aux consommateurs. Mais l’entreprise continue de travailler sur cette collection pour en faire la promotion. Ce travail se prépare plusieurs mois à l’avance. Des séances photos ou vidéos sont faites durant l’été, l’automne et l’hiver précédant pour mettre en magazine, sur le web ou en affiches chez les détaillants. Des catalogues sont préparés pour les acheteurs et distribués l’année précédente. La stratégie marketing pour les réseaux sociaux est en planification l’automne de l’année d’avant et se décline tout au long de l’année.

L’équipe d’Alizée travaille fort, pendant deux années, pour vous proposer une collection de manteaux de qualité, abordables, confortables, éco-responsables et surtout stylés. Toute l’équipe est à pied d’œuvre, pour que la roue tourne, sans aucun accroc. Tous espèrent que leurs efforts sauront vous procurer la chaleur et le réconfort au plus froid de l’hiver et pour que vous portiez fièrement votre manteau Alizée.

MAGASINER UN MANTEAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *