Comment bien choisir sa sous couche ou les avantages de l’habillage en pelures d’oignon

La première chose à vous demander avant de vous habiller est : qu’est-ce que je m’en vais faire dehors ?

Vous ne vous habillerez pas de la même manière pour regarder la parade du carnaval ou pour faire une excursion en montagne. Il est donc important de bien choisir le type de tissu à enfiler selon l’intensité de l’activité physique que vous prévoyez faire.

D’abord, il y a la laine. Immédiatement, on a en tête le réconfort qu’apporte une grosse couverture de laine, près d’un feu de foyer, en sirotant un chocolat chaud. En effet, la principale particularité de celle-ci est de nous garder au chaud, même mouillé. Or, vous la trouverez certainement moins confortable, plus lourde et irritante, lorsque mise à l’épreuve sur votre corps en mouvement. Son rôle sera donc optimal, si vous planifiez de faire le piquet, en attendant le décompte de minuit, au jour de l’an, sur Grande Allée à -30 degrés.

La laine mérinos est une belle alternative à la laine. Elle possède tous ses avantages, sans ses inconvénients. Celle-ci permet d’affronter les températures froides en tout confort, tout en s’adaptant aux différents niveaux d’activités physiques. Elle est compacte, légère et peut absorber jusqu’à 30% de son poids en eau. Son aspect antimicrobien réduit les odeurs, prévenant ainsi tout malaise si vous décidiez d’inviter votre nouvelle conquête à se réchauffer près d’un feu de foyer ou après une expédition extrême sur un sommet enneigé du Québec. Par contre, cette fibre naturelle n‘est pas à la portée de tous les portefeuilles, elle sèche moins rapidement que les matières synthétiques et elle nécessite un entretien délicat et régulier.

Il existe aussi des matières composées de fibres synthétiques (souvent un mélange de polyester et de polypropylène). Solides, compactes et légères, ces fibres évacuent l’humidité efficacement et, par conséquent, s’avèrent l’alternative la plus performante pour les gens qui ont une plus forte tendance à la transpiration. Leurs propriétés leur permettent d’éliminer l’eau facilement et ce faisant, elles sèchent rapidement.

Pour les plus longues expéditions ou les activités à mouvements répétitifs, elles sont idéales puisqu’elles n’entravent pas les mouvements et réduisent les irritations pouvant être causées par la friction. Par contre, il faut noter que les fibres synthétiques ont l’inconvénient de retenir plus facilement les odeurs. Pour enrayer cela, il est préférable de choisir un vêtement qui a reçu un traitement antimicrobien

Ce qui demeure la meilleure option reste la superposition. Une sous couche de fibres synthétiques, une couche intermédiaire d’isolant léger et compact mais performant et une couche extérieure en coquille coupe-vent sont idéales pour les activités nécessitant de grands mouvements ou les gens qui transpirent plus.

Une sous couche de laine de mérinos avec une couche intermédiaire plus chaude et une couche superficielle doublée est parfaite pour les activités stationnaires ou par froids extrêmes.

Rappelez-vous seulement que l’agencement peut et doit se faire différemment selon le type d’activité, la durée de celle-ci, de même que la température extérieure. Vous devez ajouter à cela votre propre métabolisme. Êtes-vous de nature frileuse ou plutôt chaleureuse ? Préférez-vous être moins mobile et plus au chaud ou très mobile parce que vous savez que vous allez dégager de la chaleur ?

Bien se vêtir pour combattre le froid est une science, les bons vêtements feront toute la différence du monde dans le succès de votre activité. Mais les bons accessoires le sont tout autant. Une bonne paire de botte est une base essentielle à votre confort. Les mitaines, tuques, gants, cache-cou, foulards et autres le seront tout autant. Surveillez nos prochaines chroniques pour bien choisir ces accessoires !

Photo par Tirachard Kumtanom de Pexels https://www.pexels.com/photo/activity-adventure-backlit-backpack-450062/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *